Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Le monde réécrit en ses lignes verticales, animales (Murielle Compère-Demarcy, 08/06/2015) :

 

La lumière renaît

 Délivrée de ses chaînes

 

Le froid déserte

 L'ombre oblique du ciel

 

 

Sur la terre

 Qui s'éveille

 

Comme un lézard

 Recroquevillé

 

Dans la matrice

 Du soleil

 

© François Teyssandier.

Désagréger le langage

Mettre à nu la lumière des mots

Creuser l'ombre du ciel

Jusqu'à parvenir au cœur

De la matière opaque du monde

Et de ses cercles de ténèbres

Accroître ce qui s'est réduit

A l'espace ténu de la douleur

Siégeant sous la peau des blessures

Et dans la chair morte des pierres

©François Teyssandier, 02/05/2015
Tag(s) : #La poésie de François Teyssandier

Partager cette page

Repost 0