Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Les armes secrètes de la poésie pour le Festival 0 + 0 de Paris

Poetry's secret weapons. Las armas secretas de la poesia. Die Geheimwaffen der Poesie - AxoDom et Gil Minorque-Meilud

 

Le premier week-end de septembre 2015 avait lieu la 5e éditions du "Festival pluri-aritistique et humain de la Buute-aux-Cailles" (Pais 13e).

Poésie, sculpture, arts de la rue, conte, peinture sonore, musique avec... avec une joie de vivre que les organisateurs, animateurs installent et conçoivent en toile de fond naturelle de cet événementiel créatrif.

A quoi peut (doit) servir un festival ?  La question posée par AxoDom vaut son étincelle par la pertinence de sa réponse : une flambée de bonheurs espérés dans une rencontre des artistes et des spectateurs, artistes en itinérances créatrices, une rencontre publique dévoilant les armes secrètes inoffensives mais si puissantes de la poésie multiforme du quotidien.

Ce festival, il veut quoi ?  Juste ça :  Améliorer un moment la vie des gens. Faire plaisir aux enfants et aux grands  Ce genre de petites choses gratuites  Ces choses immenses qui n'ont pas de prix Et qui font reculer la bêtise, l'ignorance, les oeillères, la pensée automatique, les armes de main et de bouche, le coeur noir, l'avidité et l’égoïsme

Quel beau programme !

Le thème de 2015 était : Bruit de pierre.

Le thème devait déclencher : en chaque artiste le désir et la création afin de tisser un lien fugace et joyeux avec des promeneurs avides de beauté, d’étonnement et de ce pas-de-côté qu'ils viennent chercher ici.  Nous y étions, et le bonheur fut là, au fil et au gré des rues et du harsard, des rencontres et des imprévus.

Nous y étions, pour lire avec mes amis-poètes Eric Dubois et Richard Taillefer, le poète André Prodhomme puis Serco Aghian avec qui nous partageâmes la table pour des lectures communes tirées au sort pour ajouter le suspense et l'imprévu au bobheur de vivre ensemble en poésie.

Ne souhaitons qu'une chose à ce Festival : qu'il dure !

© Murielle Compère-Demarcy

Tag(s) : #AxoDom - Les armes secrètes de la poésie - Festival 0 + 0 de Paris

Partager cette page

Repost 0