Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

No Man's Picardie

Quelque chose s'était tu

ou s'effaçait

la Picardie disparaissait

la Picardie perdait son âme

 

en perdant son nom

son tracé historique

n'avait plus sa place

 

le rapt d'une identité

jetée aux oubliettes

de l'ignorance de la bêtise

rejoignait l'ineptie

de ces codes déréglementés

Codes du Travail, de déontologie

fermeture des usines

délocalisées

jusqu'à ces ouvriers dépouillés

licenciés dépossédés

chairs à exploiter

 

simultanément

des fermes-usines

poussaient dans les champs

Mille vaches

vendues

880 têtes confinées

parquées

recensées gavées

des usines-à-vaches

 

terre et ciel concentrationnaires

culture intensive

hyper-productive

compétitive

exploitation intensive

Bêtise Intensive

 

L'exploitation de l'homme

par l'homme

progressait

Dans le registre

des terres disparues

florissait 

1 Humanité Intensive

 

Picardie disparue

Picardie Vendue

Exit Flandres-Artois

Exit Nord-Picardie

Rayée de l'Histoire

de la cartographie

de nos géo-topo-typo-mytho-graphies

racines coupées

tranchés au vif

net

par la faucheuse

Incompétence Illogique

« Infusionnelle »

pire que l'autre faucheuse

plus respectueuse

car toujours attendue

 

biffées de la carte

nos histoires respectives

nos contes d'leups nos contes d'lanch'ron

nos contes là-d'ssus et d'chés cabotans

des larmes de Lafleur

de saint-Leu jusqu'ici

redeviennent plus roses

roses de roses de Picardie

No Man's Picardy

Roses of Picardy

 

3000 migrants

dans la « jungle » du No Man's

Picardy

plus de 1 927 000 picards

orphelins amputés

de leur Terre-Mère Picardie

 

GPS sans Picardie

Picardie virtualisée

extradée

Picardie dégéolocalisée

destituée Picardie

 

Printemps 2016

des meules noires désormais

sur la jachère pourrissent

pavot sombre coeur coquelicot

que l'effacement de ton nom, Picardie

désole à l'insigne

de cette Haute trahison

avec préméditation

 

© Murielle COMPÈRE-DEMARCY, mars 2016

"Ces cadavres brûlés

par la foule

sous extase de

frustrations /

délétères

lapidée par une pluie

sans fin

diffusée par des marchands

/ de fonds

de faux paradis / monétaires

Ces cadavres brûlés

par la foule

assassine de ses propres enfants

sur fond de frustrations

de sexe & soumissions /

réfractaires

Gangrène /

la conjoncture

assène

sous la pluie la course

fouet infléchissant le cours

des bourses

en crises monétaires /

crises cellulaires."

Murielle Compère-Demarcy, 28/01/2015.

Tag(s) : #Actu'poèmes

Partager cette page

Repost 0